Techniques de bloquages (uke)

Gedan barai :

Blocage bas de l’avant-bras en exécutant un arc de cercle qui part de l’épaule opposée pour finir en face de la hanche. Cette technique permet de bloquer un coup de pied de face (Mae Geri Chudan)

Age Uke :

Blocage de l’avant-bras en remontant. On utilise dans cette technique le réflexe naturel qui consiste à se protéger en levant le bras lorsque l’on craint un coup venant de haut en bas sur la tête

Shuto Uke :

Blocage du tranchant externe de la main utilisant un mouvement circulaire de l’intérieur vers l’extérieur pour dévier l’attaque latéralement. Au moment de l’impact utiliser une vigoureuse action rotative de l’avant-bras. Cette technique est particulièrement difficile à exécuter en restant face à l’adversaire et nécessite une esquive

Soto Uke :

Blocage de l’avant-bras utilisant un mouvement circulaire de l’extérieur vers l’intérieur pour dévier l’attaque latéralement. Au moment de l’impact utiliser une vigoureuse action rotative de l’avant-bras

Uchi Uke :

Blocage de l’avant-bras utilisant un mouvement circulaire de l’intérieur vers l’extérieur pour dévier l’attaque latéralement. Au moment de l’impact utiliser une vigoureuse action rotative de l’avant-bras

Teisho Uke :

Blocage au niveau moyen s’effectuant avec la paume de la main dans un large mouvement circulaire de l’extérieur vers l’intérieur

Empi Uke :

Blocage avec le coude. Il existe une variété de techniques utilisant le coude de manière défensive. Certaines d’entre-elles sont des réflexes naturels comme donner un coup de coude sur un coup de pied arrivant dans les côtes.

Jugi Uke :

Blocage en croix des mains

Haishu Uke :

Blocage utilisant le dessus de la main. Il se fait toujours dans un mouvement circulaire allant de l’intérieur vers l’extérieur. Il peut se faire soit au niveau visage, soit au niveau moyen

Nagashi Uke :

Ce bocage nécessite peu de force. Il consiste à dévier avec le dessus de l’avant-bras une technique de poing directe en direction du visage (Jodan Oï Zuki par exemple).

Tate Uke :

Blocage de l’avant-bras qui utilise une large trajectoire circulaire de l’intérieur vers l’extérieur en partant de la hanche opposée. Le blocage s’effectue avec la partie extérieure de l’avant-bras et le bras est fléchi. C’est une technique très puissante qui est très avantageuse sur une attaque de pied circulaire (mawashi geri)

Kakiwake Uke :

Blocage exécuté simultanément avec les deux bords externes des deux avant-bras. On écarte avec force de l’intérieur vers l’extérieur. Cette technique est conseillée sur une tentative de double saisie au col

Kake Uke :

Blocage avec un crochet

Mikazuki Geri Uke :

Balayage avec la plante du pied dans un mouvement circulaire en croissant de l’intérieur vers l’extérieur. Cette technique est étudiée dans de nombreux katas

Morote Uke :

Blocage renforcé par l’autre main sur l’avant-bras. La trajectoire du blocage est la même que uchi uke : mouvement circulaire de l’intérieur vers l’extérieur pour dévier l’attaque latéralement. On retrouve cette technique dans de nombreux kata avec le renfort au niveau du coude et poing fermé.

Nami Ashi :

Balayage en remontant avec la plante du pied. Cette technique est caractéristique du kata Tekki Shodan où elle s’effectue à partir de la position Kiba Dachi. Le genou sert de pivot et tout en conservant le centre de gravité dans cette configuration il faut relever la plante du pied vers le bas-ventre dans un mouvement circulaire pour dévier un coup de pied bas (Mae Geri) vers le haut.

Osae Uke :

Blocage avec la paume de la main du haut vers le bas où l’on cherche à dévier l’attaque vers le sol. Cette technique ressemble beaucoup à otoshi uke